samedi 8 juillet 2017

Tout un tas d'emmerdes

A serious man tient visiblement une place à part dans la filmographie des frères Coen. En variant les plaisirs au beau milieu de leur galaxie de crétins flamboyants et autres losers magnifiques, Ethan et Joel auraient pris exemple sur leur propre père pour créer le personnage de Larry Gopnick. A-t-il apprécié cet hommage ? Je me le demande...

Ce qui est sûr, c'est qu'à l'heure où Larry espère devenir enseignant titulaire, toute la misère du monde lui tombe dessus: il doit affronter des examens médicaux, résister au harcèlement de l'un de ses élèves déçu par ses notes, comprendre pourquoi sa femme demande soudain le divorce, trouver le moyen de convaincre sa brute de voisin d'arrêter d'empiéter sur son jardin, etc... toute la complexité d'une vie banale. Or, comme chacun sait, le rire est la politesse du désespoir. Conclusion logique: A serious man est une comédie, d'un humour assez noir, c'est vrai, mais qui s'avère plutôt jubilatoire également. Bien entendu, comme ses créateurs, le très infortuné Larry est juif...

Je crois bien de vous prévenir: A serious man débute avec une sorte de sketch, dont seule la morale correspond au reste du métrage. L'idée, qu'on peut juger fataliste, est au fond d'accepter ce qui arrive. Larry, lui, se pose mille questions... et c'est peut-être là que réside l'essentiel de ses malheurs, d'autant que son karma l'enfonce souvent quand, trop brièvement, il parvient à lâcher prise. Bref... je passerai sur les détails des péripéties et vous encourage à découvrir le film. Une bonne surprise: les Coen ont fait appel à de nombreux acteurs peu connus, ce qui m'a permis de me concentrer sur le grand délire proposé par le scénario. À toutes fins utiles, je tiens à préciser toutefois que toute la distribution joue parfaitement, avec en cerises sur le gâteau une mise en scène parfaite et un défilé de trognes impayables - une habitude chez les frangins. Je me suis donc ré-ga-lé. J'ai connu des films plus accessibles, mais, promis, c'est du tout bon !

A serious man
Film américain d'Ethan et Joel Coen (2009)

L'une des satisfactions que j'ai eues à regarder ce film est liée au fait qu'il me rapproche également d'un objectif: mon "Intégrale Coen". Aujourd'hui, j'ai vu - et chroniqué ! - 13 de leurs 17 longs-métrages. En fait, même si j'apprécie aussi l'absurdité du duo Kervern/Delépine ou celle des Monty Python, leur travail me paraît sans équivalent. J'attends donc... le prochain ! Du coup, si vous aviez déjà des infos...

----------
Bon, allez, j'en profite pour le Movie Challenge...

Oui... j'ose cocher la case n°20: "Un film qui m'a fait pleurer de rire". C'est un peu exagéré, je l'admets, mais je reste dans l'esprit... non ?

Mes amis blogueurs sont nombreux à avoir vu le film...
Vous le retrouvez donc chez Pascale, Dasola, Lui, Strum et Eeguab.

18 commentaires:

Pascale a dit…

Je me souviens que je n'avais pas aimé.
J'ai dû relire ma note pour me souvenir un peu de ce film. Je ne garde le souvenir d'AUCUNE image... une vague impression d'un type que j'ai eu envie de secouer et d'un film interminable.

Ronnie 64 a dit…

Du tout bon Martin, sans l'ombre d'un doute. En v.o le Rabbi Scott ça le fait. :-)

eeguab a dit…

Merci l'ami pour ce lien. Il y a sept ans j'écrivais que c'était l'un des meilleurs Coen Bros. Avec le recul je dirai mieux: c'est pour moi le meilleur d'une filmo souvent très bonne et parfois un peu décevante. A bientôt.

Ronnie 64 a dit…

Tout pareil eeguab, le meilleur ou pas très loin pour moi aussi.

Pascale a dit…

Pour moi il pourrait être dans ta catégorie : pas aimé contre l'avis général unanime. Mais je l'avais totalement oublié ce film.
Je ne supporte pas de m'ennuyer au cinéma.

Martin a dit…

@Pascale:

Tu es passée à côté, faut croire... ça arrive. Et ce film-là est assez clivant.
Ce brave Larry est effectivement à côté de ses pompes, malchanceux et plutôt mollasson.

Martin a dit…

@Ronnie:

Nous sommes d'accord. Pour le coup, les petites touches de mise en scène des Coen brothers font merveille !

Martin a dit…

@Eeguab:

Avec plaisir, l'ami !
Pour moi aussi, effectivement, il y a quelques creux dans la filmo des Coen. Mais je dirais aussi qu'il n'y a pas de mauvais films et, donc, toujours quelque chose à sauver.

Martin a dit…

@Ronnie à nouveau:

Encore un d'accord avec nous et on pourra envisager de faire un tarot !

Martin a dit…

@Pascale de retour:

Franchement, je ne suis pas sûr qu'il y a d'autres cinéphiles qui partagent ton avis.
Et, en l'espèce, je suis bien d'accord avec toi sur un point: l'ennui au cinéma, c'est insupportable.

Pascale a dit…

Ben c'est ce que je dis, tout le monde a aimé sauf moi. Et dans ton questionnaire ya bien ; un film que tu as détesté contre l'avis de tous. ..

Strum a dit…

Les Coen mêlent conte yiddish, livre de job et récit d'apprentissage. Très fort. Sous des dehors modestes, un film clé de leur filmographie. Pas le plus abordable certes - il faut aimer les énigmes et accepter de ne pas avoir toujours les réponses. Merci pour le lien.

Martin a dit…

@Pascale qui m'a eu:

J'ai fini par écrire le contraire de ce que je pensais !
Bon... du coup, je vais en rester sur ce lapsus même pas révélateur...

Martin a dit…

@Strum:

Pas de quoi pour le lien !

Effectivement, j'ai aimé ce film parce que j'aime aussi, parfois, ne pas avoir toutes les réponses. Celles obtenues par ce pauvre Larry m'ont suffi, disons, aussi maigres soient-elles.

Cela dit, oui, le film n'est pas d'un abord facile et ce n'est pas le Coen que je conseillerai en premier à ceux qui ignorent encore tout de la filmo des frangins.

princécranoir a dit…

Les Coen prennent de la hauteurs sur la communauté. Le prof de maths monte sur le toit pour vérifier que "aucun juif n'a été maltraité pendant le tournage" (mention citée en fin de générique). A moins qu'il n'y soit pour voir les ennuis voler en escadrille à sa rencontre. Excellent billet pour cet excellent film.

tinalakiller a dit…

En dehors de la fin (qui fait pour moi son petit effet), pour être honnête, je ne me rappelle pas des masses de ce film qui m'avait ennuyée et en même temps fascinée. C'est un film assez complexe, qui demandait certaines connaissances, notamment bibliques. Le rythme est assez lent. Pas facile d'accès mais je respecte vraiment le travail fourni. Et il faudrait que je le revoie. Mais je préfère ça à cette connerie d'Ave César sans aucun doute !

Martin a dit…

@Princécranoir:

Merci du compliment, cher ami ! S'il monte sur le tout, c'est soi-disant pour régler l'antenne de la télé... et en profiter pour reluquer son accorte voisine.

Ce qui, de fait, ne manque pas de provoquer une énième catastrophe !

Martin a dit…

@Tina:

Une analyse à la Tina, avec un vrai avis et un respect pour le travail des réalisateurs. Bien vu !
Je te trouve un tantinet sévère avec "Ave César !", mais j'avoue qu'il ne m'avait pas emballé non plus.