samedi 6 mai 2017

À la découverte de Laurent

Vous avez un week-end prolongé, vous aussi ? Je l'espère ! Aujourd'hui, pour célébrer dignement mes trois journées de break tout juste commencées, je veux respecter ma tradition du 6 du mois et donner ainsi la parole à Laurent, le créateur de "Deuxième séance". C'est à chaque fois avec un grand plaisir que je lis ce blog cinéphile...

Laurent s'est positionné sur un créneau particulier: celui des films méconnus, qui n'ont pas rencontré un grand succès lors de leur sortie en salles ou qui, parfois, n'y sont même pas sortis. Une approche intéressante qui n'empêche toutefois pas la critique ! S'il est séduit par un long-métrage, Laurent le dit, mais s'il est déçu, il le dit aussi. Mieux: dans les deux cas, il explique sa position avec un respect indéniable pour le travail des autres et un sens de l'argumentation particulièrement affuté. C'est l'occasion de découvrir des perles rares ou, à l'inverse, de s'écarter du chemin de quelques navets indigestes. Je vous laisse découvrir les réponses de notre ami à mes questions...

Laurent, quel est ton plus ancien souvenir lié au cinéma ?
Je ne sais plus quel âge j'avais, mais je me souviens qu'une voisine m'avait emmené, avec ses enfants, à une projection de Cartouche. J'en garde un souvenir assez confus, mais je me rappelle de l'ambiance de la salle de cinéma et de la scène (magnifique) où le carrosse contenant la dépouille de l'héroïne - merveilleuse Claudia Cardinale - s'enfonce dans les eaux.

Qu'est-ce que le cinéma apporte dans ta vie ?
Un supplément d'âme ou parfois un frisson, voire les deux. J'aime qu'on me raconte une histoire (j'aime aussi en raconter). Certains cinéastes sont de merveilleux conteurs et je crois que c'est ce talent qui me fait les apprécier.

Comment choisis-tu les films que tu vas voir ?
C'est très variable: il m'est arrivé d'aller voir des films parce que j'en avais lu du bien (merci, les amis blogueurs) ou en choisissant au dernier moment, à l'instinct. Mais il est aussi certains films que j'attends depuis des mois.

Le lieu idéal et le moment parfait pour voir un film ?
Une salle de cinéma, de préférence hors des multiplexes, sans confiseries ni publicités, en fin d'après-midi. Ou, sur un mode plus cosy, le canapé un jour de pluie...

Je te propose de voir un film. Qu'est-ce qui te fera accepter ?
Le simple plaisir de partager cet instant et d'échanger à ce sujet ensuite.

Ta passion pour le cinéma te semble-t-elle communicative ?
Je l'espère, même si j'ai souvent l'impression que nombre de gens que je fréquente sont assez peu audacieux dans leur choix de films et vont souvent vers les films très calibrés qui les attendent à bras ouverts.

Tes cinq derniers coups de coeur de cinéma ?
Attention: c'est éclectique...

Quelques minutes après minuit,
Un très beau film fantastique sur le deuil et l'enfance, mal vendu lors de sa sortie.

Rogue one,
Parce que je suis fan de cette saga depuis tout petit et que je dois admettre que Disney est en train de réussir le tour de force de l'enrichir sans la piétiner.

Le réalisateur Jeff Nichols,
Qui va devenir un très grand du cinéma.

Moi, Daniel Blake,
Parce que c'est le genre de film indispensable à notre époque.

La version restaurée de La grande vadrouille,
Parce que ce film définit le grand cinéma comique populaire français. Recette perdue, j'en ai bien peur.
 
Les cinq prochains que tu attends avec impatience ?
En toute logique, j'attends Les derniers Jedis avec impatience, mais aussi Blade runner 2049 (le Blade runner original est l'un de mes films cultes). C'est à peu près tout au rayon nouveautés. Le lauréat version restaurée sera sans doute un de mes petits plaisirs de l'été.

Quels seraient les dix films que tu me conseillerais ?
Blade runner,
Un film que je peux revoir en boucle, tant il est riche.

Boulevard du crépuscule
,
Diamant noir de Billy Wilder, quand le cinéma regarde le cinéma.

Fight club
,
Parce que le fond et la forme s'y allient à merveille et que c'est un film qui secoue le spectateur.

La trilogie Le seigneur des anneaux,
À mettre en parallèle avec une (re)lecture du livre pour mesurer le travail d'adaptation.

La saga Star wars,
Pour avoir créé tout un pan de culture populaire et parce que je continue à adhérer à cet univers. En plus, j'ai bien peur que ce soit héréditaire et que j'aie transmis le virus à mes enfants.

Barry Lyndon,
Pour la beauté formelle de l'ascension et de la chute d'un arriviste.

Le dictateur
,
De Chaplin, ou quand le cinéma dénonce (en direct) l'avènement du Mal.

The Blues Brothers
,
Pour l'énergie délirante de ce film et sans bande originale, sans compter tout ce qu'il fit pour la reconnaissance de cette musique, à l'époque.

Mon voisin Totoro
,
Mon Miyazaki préféré, qui a un sens tout particulier pour moi.

Il me faut mettre dans cette liste un film du grand Hitchcock parce qu'il a forgé une grande partie de ma culture cinématographique. Je choisirais La mort aux trousses, parce qu'il invente une forme de thriller et qu'il innove dans bien des domaines. 

Dix personnalités de cinéma à choisir... qui retiens-tu ?
Steven Spielberg,
David Fincher,
Ken Loach,
Jean-Pierre Bacri,
Dustin Hoffman,
Charlie Chaplin,
Sean Connery,
Jodie Foster,
Jean Gabin,
Louis de Funès.

Éclectisme toujours...

Pourquoi un beau jour avoir décidé d'écrire un blog ?
J'ai toujours aimé écrire et j'adore le cinéma. Le passage au blog était inévitable. Ayant constaté plusieurs fois que certains films passaient sous le radar de pas mal de spectateurs, à tort ou à raison, j'ai choisi la thématique de "Deuxième séance". Et j'y ai pris goût...

Qu'est-ce qui te décide à parler d'un film sur ton blog ?
Le fait qu'il ait été mal reçu par la critique ou (plus souvent) par le public. À la base, je pars toujours de l'envie de voir si c'était mérité et s'il n'y aurait pas là une injustice à réparer.

Les cinq films que tu as défendus contre l'avis général ?
Alors... ils ne sont pas sur mon blog, mais j'ai défendu La menace fantôme lors de sa sortie, j'avais adoré Subway (et je déplore ce que Luc Besson est devenu), j'avais goûté le twist final de Le village de Shyamalan (je peux être très bon public), je m'étais bien marré devant C'est arrivé près de chez vous et Le bonheur est dans le pré est mon Chatilliez préféré. J'assume.
 
Les cinq films que tu as dénoncés contre l'avis général ?
J'ai beau avoir essayé plein de fois, je n'arrive pas à trouver de génie dans 2001, l'odyssée de l'espace (à ma grande honte), j'ai été très déçu par Watchmen (c'était prévisible), j'ai trouvé Les petits mouchoirs insupportable, je suis complétement passé à côté de Les gardiens de la galaxie et j'ai trouvé Interstellar prétentieux. J'assume.

Quelle place sur ton blog pour autre chose que le cinéma ?

Après avoir publié quelques textes et des images, j'ai recentré "Deuxième séance" sur le cinéma. La seule exception que je ferai concerne des messages importants à mes yeux comme, par exemple, des appels à financement participatif pour des restaurations de vieux films ou des tournages. Comme quoi, on reste dans le cinéma ! 

Questions plus personnelles, pour finir. Quel est ton prénom ?
Laurent.

Quel âge as-tu ?
Joker !

Qu'est-ce que tu fais dans la vie ?
Joker aussi ! Mais je ne fais rien de honteux ou de répréhensible, rassure-toi.

Où habites-tu ?
Près de Caen.

Avec le cinéma, quel art préfères-tu ?
La littérature.

----------
Voilà, je crois que vous savez tout...

Laurent m'a fait le plaisir de répondre à chacune de mes questions. Grands mercis, l'ami, et au plaisir d'autres débats cinéphiles chez toi ou chez moi ! Les autres, ne vous sentez pas exclus: si vous voulez débattre avec Laurent, "Deuxième séance" n'attend plus que vous. Autre possibilité: relire mes interviews antérieures, que j'ai réalisées avec... Pascale, Dasola, Sentinelle, Tina, Strum, Chonchon et Eeguab.

10 commentaires:

Pascale a dit…

Je suis allée mettre mon grain de sel sous quelques articles :-)
C'est écrit simplement comme j'aime bien.

Martin a dit…

Je n'en attendais pas moins de toi.
100% d'accord quant au style de Laurent, direct, humble, limpide.

Laurent a dit…

Mille mercis, ami Martin, de cet honneur que tu m'as fait. J'ai été très touché..

Martin a dit…

Je t'en prie, Laurent. C'était un vrai plaisir pour moi que tu répondes à mes questions.

tinalakiller a dit…

Laurent a enfin son questionnaire ! Je m'aperçois déjà qu'on a pas mal de points en commun - c'est-à-dire qu'on a des goûts variés en terme de cinéma. Son concept de blog est tout simplement original et nous rend même curieux, ce qui est important. Et comme tu l'as écrit, il est bienveillant mais il sait être franc, ses critiques sont très claires.

Bref, si tu me lis Laurent, plein de bisous et de compliments bien mérités ! :D

Laurent a dit…

Merci, Tina : c'est un plaisir que de lire tes mots.

Martin a dit…

@Tina:

100% d'accord avec tout ce que tu as écrit !
Bon, à la limite, je te laisse te charger des bisous... mais sinon, tout pareil !

Martin a dit…

@Laurent:

Hé hé ! Quel succès !

princécranoir a dit…

Chez Laurent, j'y passe régulièrement, et j'y croise des films pour le moins improbables. "Deuxième séance", c'est un peu aussi une deuxième chance pour ces films trop discrets, à tort ou à raison. C'est tous les cas une idée originale de parler de cinéma sur une toile déjà très encombrée de critiques de tous poils. Bravo à lui.

Martin a dit…

Absolument: c'est aussi parce qu'ils sont improbables qu'on apprécie de découvrir certains des films défendus (ou non !) par notre ami Laurent.