mercredi 6 avril 2022

Benjamin sur le gril

Les fidèles parmi vous et ceux qui y ont contribué s'en souviendront peut-être: en 2016-2017, avant mes dix ans de blog, j'avais cru bon de soumettre un questionnaire aux cinéphiles qui me font l'amitié d'intervenir ici - certain(e)s n'ont pas arrêté, d'ailleurs, et merci ! Pour aujourd'hui, le 6 du mois, je place un autre blogueur sur le gril...

Heureusement, il est encore en vie ! Benjamin publie ses chroniques dans la Kinopithèque, un site ouvert en 2008 et que chaque amateur de cinéma aurait tout intérêt à référencer dans ses favoris Internet. Au départ, cette aventure était collective, mais Benjamin m'a précisé que (je cite) "les co-auteurs se sont dispersés". Seul son ami Nicolas assure avec lui la pérennité du travail commun, en sachant également que d'autres plumes interviennent parfois - exemple: Manu, amateur de SF et lui-même administrateur d'un blog consacré à la littérature...

La Kinopithèque a dédié une page à la présentation de son équipe rédactionnelle. Ce qui me permet de passer sans délai aux questions que j'ai donc posées à Benjamin... au début de l'année en cours. Désolé si certaines réponses paraissent désormais un peu "datées" ! J'en endosse l'entière responsabilité: mon invité m'avait, lui, répondu en deux temps, le 30 janvier et le 4 février, et j'ai un peu traîné. J'espère que vous prendrez plaisir à lire cette modeste interview avant d'aller voir (et/ou revoir) de quels films Benjamin se chauffe...

Benjamin, quel est ton plus ancien souvenir lié au cinéma ?

C'est mon frère qui est à l'origine de ma cinéphilie. C'est un souvenir ancien, mais je ne suis pas sûr que ce soit ma première expérience en salle. Alors que nous étions en vacances avec mes parents, mon frère plus âgé m'amène trois soirs consécutifs au cinéma : Octopussy, Silverado et Le retour du Jedi (je ne sais plus dans quel ordre). J'ai huit ans ou quelque chose comme ça et je suis bien sûr complètement emballé, chaque soir étant au moins aussi enthousiasmant que le précédent.

Qu'est-ce que le cinéma apporte dans ta vie ?
Elle est dure, ta question ! De l'enthousiasme, de la matière à penser, de quoi réfléchir à tout ce qui nous entoure et de quoi se réfléchir. De l'inspiration.

Comment choisis-tu les films que tu vas voir ?
Un réalisateur apprécié, un thème abordé, parfois la nationalité du film si celle-ci n'est pas commune pour les films habituellement diffusés...

Le lieu idéal et le moment parfait pour voir un film ?

En salle. Dans un cinéma indépendant. Après un moment de repos pour être dans les meilleures conditions, entièrement disponible pour le film projeté.

Je te propose de voir un film. Qu'est-ce qui te fera accepter ?
De voir un film. Et de te rencontrer. Un film, une personne... c'est toujours cool, les rencontres.

Ta passion pour le cinéma te semble-t-elle communicative ?
Quand j'essaie des trucs avec ma fille, oui. Et puis, quand j'en essaie d'autres, c'est plus trop ça. J'imagine que c'est ça avec tous mes interlocuteurs.

Tes cinq derniers coups de coeur de cinéma ?

Les parapluies de Cherbourg que je n'avais pas encore vu et que j'ai découvert en famille. First cow de Kelly Reichardt, même si ça fait quelques mois que je l'ai vu. West Side story de Steven Spielberg qui me surprend encore. Le dernier duel de Ridley Scott qui offre une belle représentation médiévale tout en nous parlant de notre temps. Et L'an 01 de Doillon parce qu'un peu d'utopie anarchiste ça fait pas de mal.

Les prochains que tu attends avec impatience ?
Licorice Pizza de Paul Thomas Anderson, que je vais voir ce soir. Et Madres paralelas que j'ai raté. Je me rends bien compte que ces films que j'attends avec impatience, c'est déjà du passé pour beaucoup.

Quels seraient les dix films que tu me conseillerais ?
Paris, Texas et A touch of sin, Tous en scène et Brigadoon, Vampyr et Dracula par Coppola, L'Année dernière à Marienbad et Vertigo, Boyhood et La nuit américaine.

Dix personnalités de cinéma à choisir... qui retiens-tu ?

Alain Resnais, Alfred Hitchcock, Pedro Almodovar, Christopher Nolan, Kelly Reichardt, Adèle Haenel, Amy Adams, Julie Delpy, Chris Marker, Agnès Varda. Par exemple.

Quelques questions personnelles pour finir. Quel est ton prénom ?
Tu l'as et tu peux le donner. Je signe mes articles de mon nom, après avoir commencé, comme ça arrive souvent, sous un pseudo.

Quel âge as-tu ?
Je suis né en même temps que sortait La Guerre des Étoiles, épisode 4 (je suis même sûr que l'épisode était alors numéroté).

Qu'est-ce que tu fais dans la vie ?

Beaucoup de choses ! Mais s'il s'agit de savoir quelle profession j'exerce, c'est celle d'enseignant. Je signale la revue Zoom Arrière, montée par Edouard Sivière, à laquelle j'ai un peu participé et sur laquelle nous travaillons encore (un 6e numéro au printemps ?!).

Où habites-tu ?
Dans une cité marquée par l'époque médiévale, en accord avec mes goûts ! Et plutôt à la campagne. D'ailleurs, un festival de cinéma qui a fait sa réputation et qui a lieu près de chez moi a pour nom Rencontres à la Campagne.

Avec le cinéma, quel autre art préfères-tu ?
La peinture et le dessin ! La poésie médiévale et Marcel Proust ! La musique, en particulier le prog planant et alambiqué, mais d'autres styles aussi. La danse ! Et même l'art hermétique, à travers des textes vieux de plusieurs siècles et des secrets obtenus par un savant mélange de littérature, d'expérimentation et d'imagination. Il y a quelque chose du cinéma dans ces derniers mots, non ?

----------
Et voilà ! Je termine avec des remerciements...

Les premiers sont évidemment destinés à Benjamin pour s'être prêté au jeu. Avec les salutations d'usage, d'autres s'envolent vers Pascale, Dasola, Sentinelle, Tinalakiller, Strum, Chonchon, Eeguab, Laurent, Princécranoir et Ideyonne, mes premières références "bloguesques". N'hésitez pas à cliquer pour juger de plein d'autres visions du cinéma !

Aucun commentaire: