dimanche 28 juin 2015

Quatre jours, quatre euros

Un tout petit message aujourd'hui: je voulais simplement rappeler aux étourdis que la Fête du cinéma édition 2015 commence ce matin. Le principe de l'opération est simple: jusqu'à mercredi inclus, la place de base (hors-3D) ne coûte que 4 euros dans les salles participantes. C'est l'occasion rêvée de faire le plein de films, quitte à sortir un peu des sentiers les mieux balisés. Je ne saurais trop vous y encourager !

Si j'ai bien tout compris, 4 millions de cartes à gratter ont été éditées pour permettre aux plus chanceux des spectateurs d'obtenir un cadeau supplémentaire, de la simple place de cinéma à l'invitation exclusive au prochain Festival de Cannes. C'est plutôt tentant, n'est-ce pas ? Petit rappel historique: la Fête du cinéma existe déjà depuis 1985. Cette année, dans sa campagne promo, elle invite les gens à relever la tête pour... quitter le petit écran de leur smartphone et s'adonner aux plaisirs du grand format. La Fédération nationale des cinémas français espère bien dépasser les quelque 3 millions de tickets vendus l'an passé. Moi, curieusement, je n'avais alors vu que deux films. Très honnêtement, ce n'est pas forcément mon but d'en découvrir davantage: un tarif réduit ne suffit pas - toujours - à mon bonheur...

6 commentaires:

Ronnie 64 a dit…

39° à l'heure actuelle, mer bleue, vent nul .....
La salle obscure même à 4 euros ça va pas le faire.
++

cc rider a dit…

Je suis tenté par" la bataille de la montagne du tigre", 2H20 pour 4 € c'est donné , de toute façon Tsui ne m'a jamais déçu.......!!

Martin a dit…

@Ronnie:

J'étais peu ou prou dans la même situation, aujourd'hui. Je dois dire qu'une salle climatisée et un bon film m'ont fait du bien.

Martin a dit…

@CC Rider:

Je ne sais pas encore si j'irai voir ce Tsui Hark, mais ce n'est pas tout à fait exclu. Disons que j'ai d'autres priorités.

dasola a dit…

Bonjour Martin, Fête du cinéma + canicule, il y avait longtemps que je n'avais pas vu autant de monde dans mon cinéma. Je garde un souvenir ému de la première fête du cinéma en 1985. Bonne après-midi.

Martin a dit…

Bonjour Dasola. Cette année, je n'aurais vu... qu'un film lors de la Fête du cinéma ! Je ne me rappelle pas trop les origines, mais je garde en mémoire l'époque (lointaine) où tu payais une place au tarif normal avant de ne devoir qu'une somme très minime pour voir les films suivants. On te distribuait même une sorte de passeport, si mes souvenirs sont bons.