lundi 20 février 2017

Être l'autre

D'un lundi à l'autre, le cinéma asiatique d'animation est déjà de retour sur Mille et une bobines. Cette fois, je souhaite vous parler d'un film que j'ai vu au cinéma: Your name. Pour info, cet animé s'est classé premier du box-office nippon pour 2016, après sa sortie en août. Désormais, il est le plus gros succès japonais au classement mondial !

Je ne sais plus dire comment j'en ai entendu parler la première fois. Ce que je sais, c'est que cela m'a donné une grosse envie de découvrir à mon tour ce phénomène. À dire la vérité, Your name est insolite jusque dans son scénario, adaptation d'un roman du même auteur. Makoto Shinkai, 44 ans, nous invite à rencontrer deux adolescents japonais: Mitsuha habite un petit village, tandis que Taki vit à Tokyo. Un phénomène inexpliqué les entraîne soudainement... dans la peau de l'autre ! Cela dure au grand maximum une journée: chacun reprend ensuite possession de son corps. Et, sans préavis, ça recommence ! Du coup, les gamins finissent par devenir familiers et sympathisent...

Par la suite, l'histoire se complexifie quelque peu, à partir de la chute d'une comète et de voyages dans le temps, mais vous imaginez bien que je ne vais pas tout vous raconter ! Même si je pense qu'il faudrait probablement le revoir pour mieux comprendre, j'ai pris un plaisir certain devant le film. L'histoire est sympa, les dessins jolis, l'animation souvent somptueuse et les émotions qu'il procure variées. Carton plein: je me suis laissé embarquer sans difficulté et souligne d'ailleurs qu'à la fin de la séance, une partie du public... a applaudi ! Your name est peut-être un peu complexe pour de jeunes enfants. D'après moi, son public cible est plutôt adolescent ou jeune adulte. L'âge, somme toute, de ses personnages, bien campés et attachants. Petit miracle: le tout est né de l'imagination d'un artiste autodidacte.

Your name
Film japonais de Makoto Shinkai (2016)
Les Asiatiques auraient-ils un "truc" pour écrire des romances décalées ? Dans un autre genre, et en images réelles, je ne peux m'empêcher de citer le très original (et sud-coréen) My sassy girl. Pour parler animation, j'ai ressenti d'autres émotions, plus fortes encore, avec Le voyage de Chihiro. C'est un film très différent ! Celui d'aujourd'hui est plutôt proche de Patéma et le monde inversé.

----------
La blogosphère parle plutôt en bien de ce film...

J'ai notamment lu une chronique enthousiaste chez Princécranoir. Attention, ami(e)s internautes: le lien pourrait disparaître très vite...

8 commentaires:

princécranoir a dit…

Merci Martin pour ce lien en fin de vie :-)
Content que aies apprécié "your name", belle découverte pour ma part de la période charnière 2016/2017. C'est pop et sucré, tout en entrelacs et en entourloupe scénariques, sans compter le joli coup de crayon (je pense à la très belle séquence onirique).

Anonyme a dit…

Celui-là, je le note pour plus tard !

Chez Sentinelle a dit…

Et moi je le note pour très bientôt :)

Martin a dit…

@Princécranoir:

J'ai bien compris que les jours du terrier où je t'ai connu sont comptés.
En attendant l'explosion de la comète, je suis ravi de nous savoir du même avis sur ce film !

Martin a dit…

@Anonyme:

D'accord.
Euh... j'ai bien une idée sur qui tu es, mais ce serait cool de le dire la prochaine fois.

Martin a dit…

@Sentinelle:

Nous en reparlerons donc un jour prochain, je suppose. D'ici là, bon visionnage !

Chez Sentinelle a dit…

Cela prendra un peu plus de temps que prévu : la date de sortie en Belgique est prévue pour le 05/04/2017. J'irai donc le voir au ciné à ce moment-là :)

Martin a dit…

Tout vient à point à qui sait attendre...
Nous en reparlerons sûrement en temps et en heure, et donc au printemps !