dimanche 5 novembre 2017

Les immaculés

Je continue avec Ridley Scott. Pour être franc, c'est presque le hasard qui fait qu'aujourd'hui, je suis amené à vous parler d'un autre film produit par le Britannique. Equals n'est même pas sorti dans les salles françaises ! Je l'ai découvert sur une chaîne cinéma, le mois dernier. J'étais en fait attiré par la perspective d'y retrouver Kristen Stewart...

Sans y regarder de plus près, je m'étais imaginé tenir une production ancienne et, au mieux, une pépite oubliée dans la carrière de la belle. Erreur sur les deux tableaux: le film n'a que deux ans... et s'il n'a rien d'un chef d'oeuvre, c'est malgré tout un divertissement honorable. Dystopie toujours, il nous entraîne avec lui dans une ville futuriste dont les habitants sont presque tous sanglés dans un uniforme blanc. Là-bas, le travail règne en maître et la moindre émotion est perçue comme le premier symptôme d'une très grave maladie dégénérative. Conséquence: quand elles ne suicident pas, les personnes "atteintes" sont traitées et, par le biais d'une molécule, vidées de leurs affects. Elles redeviennent identiques aux autres: Equals, oui, c'est le titre ! L'ordre semble immuable, jusqu'à ce que... bon... vous verrez bien...

L'image ci-dessus vous donne une idée de la suite des événements. Des histoires comme celle-là, vous en avez vu d'autres, sans doute. Pourtant, pas question pour moi de dire le contraire: ce petit film présente quelques qualités. Je ne suis pas certain que le réalisateur ait disposé de millions de dollars pour le fabriquer, mais son aspect un peu fauché ne l'empêche pas de tenir la route... et mieux d'ailleurs que certains longs-métrages annoncés comme étant plus ambitieux. Les acteurs jouent correctement, ni plus, ni moins, et si j'ai un regret particulier, c'est en fait que la plupart des personnages secondaires restent (trop) sagement à l'arrière-plan. Tout cela ne m'explique pas vraiment pourquoi Equals n'est pas du tout passé par la case cinéma. C'est chaque semaine qu'on peut trouver pire sur les écrans français !

Equals
Film américain de Drake Doremus (2015)
Côté petits films sans prétention, voilà donc un spectacle décent ! Évidemment, Kristen Stewart aide à le tirer vers le haut: l'acteur principal, Nicholas Hoult, reste, lui, assez terne dans ses expressions. Bien... cela étant posé, si vous attendez un peu plus de consistance du programme de votre soirée télé, (re)voir Bienvenue à Gattaca restera une meilleure option. Et/ou L'âge de cristal pour le vintage...

----------
Ah ! Enfin une nouvelle étape du Movie Challenge...
Critère n°40: "Un film qui n'est pas sorti dans les salles françaises" !

Et j'en profite pour saluer l'une des initiatrices du jeu...
C'est également l'occasion pour vous d'aller lire la chronique de Tina.

12 commentaires:

Chez Sentinelle a dit…

Tout à fait d'accord avec toi sur ce film. Je vais être honnête, je ne l'aurais sans doute pas regardé sans Kristen Stewart, que je suis depuis plusieurs années maintenant (elle a quelque chose dans le regard qui me plait bien).

Martin a dit…

Je suis très heureux de voir que la jolie Kristen a d'autres admirateurs.
Elle a été mon premier argument pour voir le film... et je ne le regrette pas.

Pascale a dit…

Kirsten me fascine. Même une pub avec elle, je peux la regarder en boucle. AL
lors que je l'avais trouvée insipide dans Twilight.
Mais ce film : jamais entendu parler.
Nicolas Hoult n'est pas terrible en général.
Ah comme j'aimerais revoir L'âge de cristal.

Pascale a dit…

quand elles ne suicident pas

CgX a dit…

J'ai pas vu le film mais ton pitch rappelle furieusement l'intrigue et le monde "1984" (encore !)

GirlyMamie-Chonchon a dit…

Bon à savoir. Je ne me souviens absolument pas d'une quelconque promo. Je suis hyper fan de Kristen, à voir donc !

Martin a dit…

@Pascale 1:

Kristen est assez fascinante, c'est vrai. Dans sa dernière pub aussi.
Je suis bien content que sa carrière ne se soit pas arrêtée avec le dernier "Twilight" !

Martin a dit…

@Pascale 2:

Suicide ? Hein ? Qu'est-ce que tu veux dire ? J'ai rien compris...

Martin a dit…

@CgX:

Bien vu ! Ce n'est pas très loin, dans l'idée.
Et ce n'est effectivement pas le premier "produit dérivé"… mais George Orwell est bien meilleur, évidemment !

Martin a dit…

@Chonchon:

L'absence de promo est probablement dû au fait que le film ne soit pas sorti au cinéma.
Pour ma part, c'est ça que je ne comprends pas. Comme fan de Kristen, j'espère que tu pourras le voir.

tinalakiller a dit…

Je garde un bon souvenir de ce petit film. Pas un grand film mais bien fait et efficace, c'est pas si mal !
Je vois que tu es quand même mitigé malgré ta note...

Martin a dit…

Oui, je suis sans doute un peu mitigé, car je ne vais pas en garder un souvenir éternel.
Cela dit, nous sommes d'accord sur le fond: c'est un bon petit film, "efficace et bien fait", comme tu dis.