dimanche 22 mai 2022

Après l'amour

Waouh ! Le 14 avril 1980, Kramer contre Kramer obtient cinq Oscars des plus nobles ! Ceux du meilleur film et de la meilleure adaptation s'inscrivent dans l'histoire aux côtés de ceux de meilleur réalisateur, de meilleur acteur et de meilleure actrice - dans un second rôle ! Comment voir cela quatre décennies plus tard ? Je vais vous le dire...

Joanna et Ted Kramer vivent à New York, mariés d'assez longue date. Ensemble, ils ont eu un petit garçon, Billy, sept ans. Ted travaille beaucoup et Joanna, qui a mis sa carrière en veilleuse, en souffre. Résultat: elle prend l'initiative de la rupture et quitte le domicile conjugal. Tout s'écroule. Ce qui pourrait sembler relativement banal dans le monde d'aujourd'hui ne l'était assurément pas à l'époque. Kramer contre Kramer est sûrement sorti du lot parce qu'il aborde l'épineuse question du rôle du père dans l'éducation du jeune enfant. D'abord dépassé par les événements, celui du récit apprend son boulot sur le tas et, à l'évidence, a d'abord bien du mal à s'en sortir en solo. Dès lors, qu'advient-il ? Je ne vous le dirai pas. Même si sa modernité semble avoir pris un coup de vieux, l'histoire mérite encore le détour. Un aspect m'a amusé: je suis à peine plus jeune que le gosse du film. Et, surtout, le duo Meryl Streep / Dustin Hoffman est incontournable !

Kramer contre Kramer
Film américain de Robert Benton (1979)

J'insiste ici pour dire que la qualité d'interprétation des acteurs principaux justifie à elle seule que l'on découvre ce film avec intérêt. Le reste n'est pas mal, même si loin de ce que le cinéma américain produit aujourd'hui. Est-ce un problème ? Je vous pose la question. Après tout, la crise du couple est un sujet assez peu traité au cinéma. Voyez (ou revoyez) Divorce à l'italienne, Le passé, Faute d'amour...

----------
Et pour le film du jour, un autre bon plan...

Il consiste à aller voir la galerie d'images mise en ligne par Ideyvonne.

4 commentaires:

Pascale a dit…

Fichtre, plus de 40 ans. Vu et revu et adoré pour ses acteurs.
Et mon fils avait eu droit à un papier peint avec des nuages grâce à eux.
Dustin est véritablement en état de grâce dans ce film. Quelle évolution de ce personnage !
Ce n'était pas simple pour Meryl ce personnage.

Martin a dit…

Sympa, l'anecdote sur les nuages...

Les acteurs sont excellents. Dustin assure, évidemment, et Meryl est une reine depuis toujours ! Je note que c'était encore le tout début de sa carrière au cinéma.

Anonyme a dit…

Jai des photos avec les nuages :-)
Oui. Elle était tellement belle et déjà tellement juste.
Signé Pascale l'anonyme.

Martin a dit…

Je voudrais bien voir ces photos...
Et sinon, je crois qu'on est d'accord: Meryl forever !