mardi 6 décembre 2016

Á la découverte de Sentinelle

Nous revoilà au 6 du mois ! Fil rouge oblige, il est temps pour moi d'évoquer un autre blog que je visite souvent: celui de Sentinelle. J'avoue que j'ai un peu oublié depuis quand nous nous lisons réciproquement. Ce que je sais, c'est que les archives de Sentinelle remontent à 2008. Depuis, elle a déjà dépassé les 1.100 chroniques !

Bien qu'appuyé sur la même plateforme Blogger, "Chez Sentinelle" s'avère un blog bien différent du mien. Dans un style très personnel caractérisé par sa fluidité rédactionnelle, notre chroniqueuse présente (plus ou moins) régulièrement ses passions artistiques et raconte ponctuellement ses voyages. Souvent très illustrées, et pas seulement de photos d'ailleurs, ses pages sont toujours pour moi un régal à lire. Sentinelle ne dénigre rien ni personne, mais fait des choix: elle met surtout en valeur ce qu'elle aime et ce sont souvent de belles choses. Du cinéma, elle fait un usage assez gourmand, en "picorant" des films venus de tous les horizons et de toutes les époques. Et j'aime cela...

Toujours curieux d'en savoir (un peu) plus, j'ai soumis à Sentinelle mes questions embobinées. Elle m'a fait le grand plaisir de répondre volontiers à quelques-unes. Ce qu'elle confie me paraît très révélateur de son esprit curieux et ouvert. À vous donc de la lire et d'en juger...

Sentinelle, je te propose de voir un film. Qu'est-ce qui te fera accepter ?
Que tu me dises que le réalisateur est important pour toi et que tu as envie de me le faire découvrir. Ce n'est jamais anodin, le choix d'un réalisateur qu'on aime particulièrement, c'est une rencontre dans notre vie. Il y a comme des résonances et des échos qu'on ressent au plus profond de soi, sans toujours pouvoir le mettre en mots. Je serai en tout cas attentive à ta proposition, car tu me révèleras aussi des choses de toi par ce choix, peut-être sans que tu t'en aperçoives.

Comment choisis-tu les films que tu vas voir ?
Les influences sont très nombreuses. Une interview, un sujet, un réalisateur, un acteur, une émission de télé ou de radio, un magazine. Les blogs aussi, bien évidemment. Ceci dit, je ne vais jamais voir un film les yeux fermés pour la seule raison que j'aime bien le réalisateur. Il faut qu'il me donne envie... sinon, je passe. Tiens, voilà quelque chose qui est très important pour moi: je dois absolument avoir envie de voir le film ! Je ne suis pas "movies addict". Je ne ressens pas le besoin ni l'envie de voir tous les films d'un réalisateur ou la majorité de ceux qui sortent en salle. J'évite aussi de voir plus d'un film le même jour. Quand j'en ai aimé un, j'aime aussi qu'il m'accompagne quelques heures encore, qu'il continue à m'habiter en quelque sorte. Je n'ai donc aucune envie de passer à un autre dans l'immédiat. Quand j'ai détesté un film, il me faudra parfois quelques jours avant de m'en remettre. Je veux dire par là que je ne verrai probablement plus de films dans les jours qui suivent. Le cinéma est un art qui m'apporte le plus de déception, alors parfois il m'arrive de le bouder.

Quels sont tes cinq derniers vrais coups de coeur de cinéma ?
On parle bien des films vus au cinéma ? Mes coups de coeur au cinéma ne sont pas souvent de "grands films qui passeront à la postérité". Mais ils ont "ce petit quelque chose en plus" qui fait la différence pour moi. Et je pense que leurs maladresses ou leurs imperfections, s'il y en a, y contribuent également. Alors, mes choix:
- Boris sans Béatrice de Denis Côté,
- Viva de Paddy Breathnach,
- L'effet aquatique de Sólveig Anspach,
- L'étreinte du serpent de Ciro Guerra,
- Les premiers les derniers de Bouli Lanners.

Qu'est-ce qui te décide à parler d'un film sur ton blog ?
Je parle très peu des films que je n'ai pas aimés. Et je ne vais pas forcément parler d'un film pour lequel j'ai eu un coup de coeur, par manque de temps souvent. Je crois que ce qui me motive le plus, c'est parler d'un film passé un peu inaperçu d'un réalisateur pas forcément connu, un film qui n'a peut-être pas eu une grande diffusion, un peu oublié, que je n'ai pas adoré mais que j'ai aimé malgré ses faiblesses et qui mérite selon moi d'être (re)découvert. C'est mon syndrome Chiens perdus sans collier, ou encore Défenseur de la veuve et de l'orphelin.

Dix personnalités de cinéma à choisir... qui retiens-tu ?
Andreï Tarkovski,
François Truffaut,
Luchino Visconti,
Jane Campion,
Elia Kazan,
Werner Herzog,
Akira Kurosawa,
Orson Welles,
Clint Eastwood,
Ken Loach.

Quels seraient les dix films que tu me conseillerais ?
Facile !
1/ Ninotchka (1939) d'Ernst Lubitsch...
Parce que Greta Garbo rit, puis surtout parce que Lubitsch.

2/ Ève (1950) de Joseph L. Mankiewicz...
Parce que tu aimes quand le cinéma parle de cinéma.

3/ Convoi de femmes (1951) de William A. Wellman...
Parce que c'est un western.

4/ Les ensorcelés (1953) de Vincente Minnelli...
Idem qu'au point 2.

5/ Andreï Roublev (1966) d'Andreï Tarkovski...
Parce que c'est un grand film.

6/ Le messager (1970) de Joseph Losey...
Parce qu'il a été Palme d'or au Festival de Cannes 1971. Tu pourras l'ajouter à ta liste !

7/ Samson & Delilah (2009) de Warwick Thornton...
Parce que l'Australien Warwick Thornton est aussi un aborigène et qu'il est intéressant de découvrir son point de vue sur sa culture.

8/ Le jour des corneilles (2011) de Jean-Christophe Dessaint...
Parce que c'est un très bon dessin animé français.

9/ Les fraises des bois (2012) de Dominique Choisy...
Parce que c'est un film français à petit budget mais au ton décalé qui mérite d'être découvert.

10/ Baby Balloon (2013) de Stefan Liberski...
Parce que c'est un film belge à petit budget mais tellement sympathique.

Quelle place sur ton blog pour autre chose que le cinéma ?
Mon blog n'est pas un blog de cinéma, mais d'art et de culture en général, comme la peinture, la littérature, la photographie, la sculpture, la musique. Je publie parfois quelques photos de mes voyages. Bref, c'est très ouvert et en fonction de l'intérêt cela suscite en moi.

Avec le cinéma, quel art préfères-tu ?

Il m'est totalement impossible de choisir un art par rapport à un autre. J'aime tout type d'art susceptible de m'enthousiasmer ou de m'émouvoir. J'ai presque envie de dire que l'art me permet de me réconcilier avec le genre humain (particulièrement la peinture et la musique). Oui, je sais, c'est pompeux comme phrase mais c'est comme cela que je le ressens. Je suis carrément accro à la culture et en manque si je n'ai pas ma dose.

----------
Il me reste à remercier Sentinelle...
Après ses réponses, son petit message de sympathie m'a touché. Maintenant, je vous laisse (re)lire le bien nommé "Chez Sentinelle"...

24 commentaires:

Chez Sentinelle a dit…

Bonjour Martin,

Oh ça fait tout bizarre de se voir exposer comme cela, mais je suis bien contente de faire partie de tes blogs favoris. Pour la petite histoire, j'ai rapatrié et transféré tous mes billets parus précédemment sur un forum littéraire et sur un ancien blog de la plateforme Overblog sur la nouvelle plateforme Blogspot en décembre 2013. J'ai malheureusement perdu tous mes commentaires lors du transfert, mais je ne voulais plus rester sur Overblog et je quittais le forum à cette époque. Nous avons probablement fait connaissance en 2014, et je suis venue chez toi via un lien sur le blog de Dasola. Et je suis bien contente d'avoir eu la curiosité de pousser la porte de ton blog. Merci pour les illustrations que tu as excellemment bien choisies, dont mon très cher David Bowie. J'ai souri aussi à ta présentation de mon blog, c'est vrai que je suis plus ou moins régulière mais je suis toujours là malgré tout ;-)

newstrum a dit…

Toujours aussi sympathique cette initiative, merci Martin, et merci Sentinelle pour tes réponses ! :)
Strum

Martin a dit…

@Sentinelle:

Hé hé ! Moi, je suis bien content que tu aies participé et je t'en remercie donc. Merci également pour ces précisions sur ta "migration" bloguesque. Moi qui suis toujours resté fidèle à Blogger, je n'ose même pas imaginer le casse-tête s'il me fallait transférer mes chroniques sur une autre plateforme. J'ai bien tout sauvegardé, mais bon... ça prendrait un temps fou !

Ah ! Te dire aussi que je suis ravi que mon laïus introductif te plaise et que mon choix d'illustration te convienne aussi bien. Avec David Bowie, j'étais à vrai dire sûr de mon coup !

Martin a dit…

@Strum:

Et merci à toi de ton intérêt pour ce fil rouge !
Le fait est que je trouve sympa de comparer nos goûts respectifs via ce petit quizz.

tinalakiller a dit…

Roooh j'adore toujours autant cette rubrique tout comme j'aime énormément Sentinelle et son merveilleux blog !! J'aime beaucoup Sentinelle ta manière de défendre des films pas toujours bien mis en avant par les médias, de cultures différentes etc... Comme tu le dis Martin, son écriture a quelque chose de bienveillant et positif ! :)

eeguab a dit…

Très agréable entrevue qui permet de mieux connaître quelqu'un dont on apprécie l'écriture.

Chez Sentinelle a dit…

@ Strum
Merci à toi d’avoir ensuite laissé un petit mot de ton passage après cette lecture, :)

@Martin
Et cela m’a pris un temps fou pour transférer toutes mes notes sur Blogspot. Mais comme je sortais d’une hospitalisation et que j’avais un mois de convalescence devant moi, je me suis dit que c’était le moment ou jamais de le faire. Et je suis vraiment très contente du résultat. Mais je crois aussi que je ne me lancerai plus dans ce genre de défi à l’avenir…

@ Tina
Dans mes bras Tina ! Moi aussi je t’aime beaucoup, que ce soit pour ta façon franche de dire ce que tu penses (mais toujours sans méchanceté) ou dans tes choix de cinéma (on s’y retrouve souvent d’ailleurs). Et on partage aussi l’amour de l’humour anglais, qui je crois nous fait rire autant l’une que l’autre.

@ eeguab
Merci pour le compliment. Et j’espère que nous apprendrons à mieux nous connaître au fur et à mesure de nos billets respectifs ;-)

Pascale a dit…

C'est un blog rouge intéressant parce qu'en cliquant on ne sait pas ce qu'on va trouver.
C'est vrai que contrairement à certaine... elle ne dégomme pas. J'espère qu'elle n'aura pas d'ulcère à tout garder en elle.
Mais elle est belge donc FORCEMENT différente et attirante.

Pascale a dit…

On ne retrouve pas (enfin moi je ne retrouve pas) les anciens que tu as mis en valeur. Dans quelle rubrique les as tu cachés ?

Chez Sentinelle a dit…

@ Pascale
Je te rassure, aucun ulcère à l'horizon :D
Mais j'ai un truc : quand je n'aime pas, je laisse tomber, sans remord ni regret. Même au cinema. Être belge, c'est être attirante ? Waouh, je devrais venir plus souvent en France alors lol. Ceci dit, je n'ai pas de blogs amis belges et je le regrette. Je devrais prospecter la toile et en rechercher quelques-uns...

newstrum a dit…

Moi aussi j'apprécie, Sentinelle, cette manière que tu as de ne pas t'appesantir sur ce que tu n'aimes pas (Martin possède aussi cette qualité), qui fait, alliée à ta curiosité pour différents arts et leur mise en valeur, le charme de ton blog.
Strum

Martin a dit…

@Tina:

Hé ! Je suis ravi que cette rubrique te plaise autant, mais elle ne serait rien sans de bonnes réponses.

Martin a dit…

@Eeguab:

N'est-ce pas ?
Je dois dire qu'il m'est agréable d'ouvrir cette modeste fenêtre sur les goûts d'autrui.

Martin a dit…

@Sentinelle:

Cela dit, ça valait le coup, ce transfert. Donner accès à tes premières chroniques, c'est chouette !

Martin a dit…

@Pascale 1:

Ne pas savoir ce qu'on va trouver en cliquant... c'est aussi l'un de mes plaisirs avec mes blogs préférés.

Martin a dit…

@Pascale 2:

Tu peux retrouver les autres présentations de blog dans ma rubrique "En bref..." (à droite).
Je vais réfléchir à un système qui permettrait de mettre un lien plus visible.

Martin a dit…

@Sentinelle-de-retour:

Moi aussi, j'aime qu'il y ait un soupçon de belgitude au coeur de nos considérations francophono-cinéphiles !

Martin a dit…

@Strum:

Merci pour le compliment furtif !
C'est un fait: plutôt que m'appesantir sur ce que je n'aime pas, je préfère me consacrer à ce que j'aime.

Chez Sentinelle a dit…

@Strum
Merci pour le compliment Strum, cela me touche :) Et je reconnais cette qualité chez Martin également.

Mais rendons à César ce qui appartient à César, Pascale n'a pas son pareil pour dégommer comme elle dit, mais elle le fait avec tellement d'humour qu'on en rit le plus souvent avec elle. Mais parfois elle dégomme sec aussi (ah ce fameux Toni Erdmann, je m'en souviens encore).

@Martin
Précision utile, car je n'avais pas vu non plus ta rubrique "En bref..." !

Martin a dit…

Tout ce qui n'est pas dans mes autres index est là.
En gros, on va dire que ça concerne l'essentiel de mes chroniques non-liées à un film précis.

princécranoir a dit…

Quelqu'un qui cite un Lubitsch en tête de ses films préférés est forcément une personne recommandable et de qualité. Bravo à toi Sentinelle, et merci à Martin pour ce très beau portrait.

Martin a dit…

Merci à toi de mon intérêt.
J'ai pu compter sur une interlocutrice de qualité. C'est facile, dans ces cas-là.

Chez Sentinelle a dit…

Merci beaucoup pour ce joli compliment Princécranoir ! Lubitsch faisant partie de mes réalisateurs préférés, je ne pouvais que le recommander à notre cher ami Martin :)

Martin a dit…

Tu as bien fait, en tout cas, Sentinelle !
Cela va finir par me faire ajouter "voir des films d'Ernst Lubitsch" à mes bonnes résolutions 2017 !