mercredi 1 juillet 2015

Un compte (presque) rond

La première partie de 2015 est déjà derrière nous: j'en profite aujourd'hui pour faire un petit bilan chiffré de mes programmes cinéma du millésime en cours: depuis le 1er janvier, j'ai vu 101 films.

Parmi eux, 95 étaient des découvertes - avec quelques films déjà vus auparavant, mais totalement oubliés. S'il ne faut citer que mon total absolu, je dépasse - de cinq unités - la statistique du 1er juillet 2014.

Cinéma... ou pas ?
Si j'entre maintenant dans les détails, je pointe 40 films découverts au cinéma et 71 à la télé (ou en DVD). Je suis dans les mêmes clous que l'année dernière: c'est en effet le... 5 juillet que j'étais allé voir mon 40ème film sur grand écran en 2014. Paradoxe: je ne suis sorti en salles qu'à quatre reprises le mois dernier, contre cinq projections au moins par mois depuis décembre 2013. Il faudra que j'en compile encore 33 pour battre la marque de 2015: 72 sorties cinéma en un an.

Toujours l'Amérique
38 et 26: parmi les films que j'ai vus, ce sont les totaux atteints respectivement par les productions américaines et françaises. J'imagine donc déjà que, cette année encore, l'hégémonie américaine sur mes choix ciné va se confirmer. Je garde toutefois un appétit certain pour les filmographies dites "exotiques" et remarque notamment que j'ai déjà vu davantage de films africains en 2015 qu'au cours des années précédentes - constat sur lequel je reviendrai.

Un regard contemporain
58 des 101 films que j'ai vus lors de ce premier semestre 2015 s'avèrent très récents, c'est-à-dire sortis au cours des décennies 2000 et 2010. Ce n'est pas vraiment une surprise compte tenu du rythme soutenu de mes sorties cinéma et je constate que ce chiffre précis était exactement identique l'année dernière, à la même époque. Lâcher le cinéma ancien ? Pas question: en six mois de 2015, j'ai vu presque autant de films des années 30-40-50-60 que pour tout 2014 !

----------
C'est à vous, désormais...

J'aimerais savoir si ce type de bilan est intéressant pour vous. Peut-être saurez-vous me suggérer d'autres éléments à communiquer. La liste de mes préférences ? Il vous faudra attendre la fin de l'année.

8 commentaires:

princécranoir a dit…

Je ne me suis jamais essayé à ce type de stat. De toute façon, je suis loin derrière (trop de temps pour écrire, pas assez pour voir des films, je me rattraperai quand je serai en retraite). En tout cas je te félicite pour ton éclectique et toujours avisé passage en revue de la cinématographie tous azimuts.

Martin a dit…

Merci, l'ami ! C'est une habitude que j'ai prise: après chaque film vu, je mets à jour mon tableau statistique.

2flicsamiami a dit…

Pareil que Prince, je n'ai pas pour habitude de faire des stats aussi poussés, et le temps fou que je prends pour écrire un billet (quoi que, je commence à reprendre un bon rythme et une meilleure méthode) ne me permet pas de voir et de parler d'autant de films que je voudrais.
Le seul bilan que je peux tirer, c'est que ce premier semestre n'a pas été marqué par de grands films (hormis Vice-Versa, et peut-être Hacker).

tinalakiller a dit…

Mes stats ne sont pas non plus aussi poussés mais j'ai quand même l'habitude de comptabiliser le nombre de films que je vois, j'en suis à 105, donc finalement on est assez proche en ce qui concerne ce point-là !

Martin a dit…

@2flics:

J'avoue que j'aime bien prendre un peu de recul sur les films que je regarde. L'étude statistique fait partie de ma démarche d'analyse, même si ce n'est pas son aspect le plus important. Et puis, quand j'enchaîne trop de films d'une même époque ou d'une même nationalité, faire des statistiques me rappelle que c'est bien aussi de s'ouvrir à autre chose.

En revanche, je n'ai pas encore vraiment pris le temps d'analyser mes découvertes sur le plan qualitatif. Ça viendra plus tard.

Martin a dit…

@Tina:

Effectivement, nous sommes très proches sur le nombre. Rendez-vous en fin d'année pour voir si c'est toujours le cas (et comparer nos performances respectives) !

tinalakiller a dit…

Ca marche ! :D
(je pense que je ferai un looong bilan en décembre/janvier prochain !)

Martin a dit…

Rendez-vous est pris ! Et moi aussi, ma période privilégiée pour les bilans, c'est la fin d'année / le début d'année suivante. C'est logique, il me semble.