lundi 24 janvier 2022

2021 pour le plaisir

Avertissement: il vous faudra attendre encore une semaine complète avant ma prochaine chronique-critique. L'heure est en effet venue d'évoquer les meilleurs des films que j'ai découverts l'année dernière. Pour commencer, je vais citer ceux qui m'ont procuré le plus de plaisir parmi les 124 que j'ai vus à la télé ou en DVD. Un listing de dix + un...

1. L'étoffe des héros
La conquête de l'espace est décidément une belle source d'inspiration pour les cinéastes ! Cette fresque nous ouvre un très vaste panorama sur tous ceux qui ont permis que l'homme s'envole vers les étoiles. Passionnant, épique, inspiré du côté casting... et en prime, un Oscar.

2. La dolce vita
Je n'ai pas attendu 2021 pour aimer Fellini, mais cette découverte tardive est de celles que je n'oublierai probablement pas de sitôt. J'ignore si le maître était aussi désabusé que son film, mais le regard porté sur son pays le laisse supposer. Et Mastroianni est prodigieux...

3. Il était une fois la révolution
Et revoilà Juan et John ! Interloqué, je me suis finalement demandé si j'avais déjà suivi leurs tribulations jusqu'au bout. Ce qui explique que, dans le doute, je les replace sans plus tarder sur le piédestal qu'ils n'auraient jamais dû quitter. Leone était un géant, à l'évidence.

4. The dead don't die
Absurdement drôle ou drôlement absurde ? Je vous laisserai choisir. Ce qui est sûr, c'est que je me suis bien marré devant les aventures improbables d'Adam Driver et Bill Murray chasseurs de zombies. Jarmusch en remet même une couche sur l'état de l'Amérique. Mortel.

5. Tueurs
Un thriller musclé et qui réinvente quelque peu les codes du genre. Encore une fois bluffé par Olivier Gourmet, j'ai aimé la noirceur absolue de ce film d'allure assez ordinaire, mais qui dépote sévère. Mention spéciale pour Bouli Lanners, juste parfait... à contre-emploi !

5 (ex-aequo). L'affaire SK1
Impossible de départager ce film et le précédent ! Cet autre polar avec Olivier Gourmet aborde avec justesse chaque détail d'un dossier criminel, depuis les bureaux du quai des Orfèvres jusqu'à la cour d'assises. La reconstitution minutieuse - et haletante - de faits réels.

7. Le rapace
Je plaide pour le vintage et l'un de mes "chouchous": Lino Ventura. Mercenaire d'une énième révolution sud-américaine, l'ancien tonton flingueur a visiblement perdu ses illusions, mais pas son bon coeur. Un tout premier opus avec José Giovanni et un beau film d'aventures.

8. La vie de château
Son statut de reine du cinéma français fait souvent oublier la force comique de Catherine Deneuve. Ici, très en forme devant la caméra virevoltante de Jean-Paul Rappeneau, elle est d'autant plus à son aise qu'en face, Philippe Noiret est limite apathique. C'est vraiment drôle !

9. Outland : Loin de la Terre
Une solution possible pour se consoler de la mort de Sean Connery. Cette improbable odyssée dans la combinaison d'un shérif de l'espace n'est sans doute pas son meilleur film, mais attendre avec lui l'arrivée des méchants s'avère assez agréable. Avis aux amateurs (du genre)...

10. Victoria
Est-ce un effet du gros embouteillage de films lié à la crise sanitaire ? J'ai vraiment l'impression d'avoir vu Virginie Effira partout en 2021. Cela dit, je ne m'en plains pas: j'ai notamment passé un bon moment devant cette vraie-fausse comédie. Avec un Vincent Lacoste épatant !

----------
Pour finir et pour conclure...

J'accorde une mention spéciale à Une joie secrète, documentaire étonnant (et exaltant) sur une danseuse pas comme les autres. Rendez-vous ce mercredi pour la révélation de mon top 10 "émotion" !

4 commentaires:

  1. Rolala, si en plus je parlais de tout ce que je vois à la télé ou en Blu ray (je suis équipée dorénavant), j'aurais besoin d'un secrétariat.

    RépondreSupprimer
  2. Personne ne t'oblige à parler de tout ! Et c'est vrai que ce classement est peut-être inutile. Puisque tu m'en parles, je réfléchis d'ailleurs à la manière dont je pourrai présenter mon top 2022, l'année prochaine. J'ai encore le temps d'y penser...

    RépondreSupprimer
  3. La vie de Château, splendide ! Virevoltant c'est le mot. Un film dont il est difficile de se lasser.

    RépondreSupprimer
  4. Ah, c'est quelque chose, oui ! Catherine et Philippe, tu penses !
    Le duo d'acteurs principaux suffit à t'entraîner dans la danse et ensuite, ce n'est que du bonheur.

    RépondreSupprimer